L13fouleV300.jpg
Le prolongement de la ligne 14 ne suffira pas à désaturer la ligne 13.
A l'unanimité, le Conseil municipal de Gennevilliers a adopté un voeu demandant le dédoublement de la ligne 13.
Ainsi, pourquoi ce qui est possible à Gennevilliers ne le serait il pas à Clichy ? Pourquoi Gilles Catoire et les élus socialistes s'obstinent ils à tourner le dos à cette exigence? Le dédoublement prioritaire de la ligne 13, le PS est pour à Gennevilliers et contre à Clichy?!
Pourquoi ne pas faire front ensemble avec les usagers de Gennevilliers, Asnières, St-Ouen, St Denis, Stains, avec les agents de la RATP pour obtenir le dédoublement-débranchement de la L13? L'intérêt des Clichois est pourtant que parallèlement à la réalisation de la ligne 14, le débranchement-dédoublement de la ligne 13 soit décidé d'urgence!
Dans sa lettre d'information aux Gennevillois, le maire J. Bourgoin précise que pour sa part, il mettra à profit la concertation autour de la ligne 14 pour rappeler les attentes des usagers : Je réaffirmerai les exigences de la municipalité, à savoir notamment le nécessaire dédoublement de la ligne 13 concomitamment au prolongement de la ligne 14.
Dialogue Clichois publie des extraits du matériel d'information aux citoyens distribué par la mairie de Gennevilliers.

Des conditions de transport indignes La ligne 13, c’est :

  • 600 000 usagers par jour, la ligne de métro la plus fréquentée du réseau Francilien.
  • Des conditions de transport intolérables avec l’entassement de plus de 4 personnes au m2.
  • Un taux de saturation de 116%.
  • Des retards redoutés par les usagers dus à des « problèmes matériels » ou des « incidents voyageurs » provoqués par la saturation de la ligne.

Que faire devant cette situation ?

  • Le Syndicat des transports d’île-de-France (Stif) propose le prolongement de la ligne 14 au Nord de la gare St Lazare pour désaturer la ligne 13.
  • Le conseil municipal de Gennevilliers s’est prononcé à l’unanimité le 18 novembre 2009, pour que soit réalisé le dédoublement de la ligne13 simultanément au prolongement de la ligne 14.

Pourquoi le prolongement de la ligne 14 ne désaturera pas la ligne 13 ?
La ligne 14 prolongée desservira le centre de Paris et les grands pôles urbains,dont les aéroports. Sa fréquentation sera donc très importante.

  • Selon le Stif, le prolongement de la ligne 14 permettra de « décharger la ligne 13 en diminuant sa féquentation de 25 % environ ».
  • En 2017, à l’ouverture des nouvelles stations de la ligne 14, cette décharge de 25% ne compensera pas l’augmentation du nombre de passagers de la ligne 13 estimée à 3% par an.
  • De plus, le Stif ne prend pas en compte le développement des activités dans la Boucle Nord de la Seine à l’horizon 2015. A Gennevilliers,

4300 logements et bureaux seront construits près des stations Gabriel-Péri et Les Courtilles,soit 10 300 habitants et 5000 emplois en plus. L’activité du port de Gennevilliers augmentera et le nombre de ses salariés passera de 8000 à 15000.
Le fonctionnement de la ligne 13 en deux branches ne convient pas

  • Le fonctionnement en deux branches de la ligne 13 engendre des dysfonctionnements dans la régulation du trafic. Il occasionne des retards fréquents car techniquement, il est impossible de faire circuler une rame toutes les deux minutes sur chaque branche.
  • Devant l’augmentation du trafic sur la ligne 13, la ville de Gennevilliers demande au Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) le dédoublement de la ligne 13 simultanément au prolongement de la ligne 14.

Pour la création d’une ligne 13 bis

  • La création d’une ligne indépendante, une ligne 13 bis est une nécessité. Cela signifie que la ligne 13 doit être dédoublée entre les stations Saint-Lazare et La Fourche. Puis chacune des deux branches Nord doit fonctionner de manière autonome entre St-Lazare et son terminus nord.
  • Ce projet doit être entrepris simultanément à celui du prolongement de la ligne 14 pour aboutir à la désaturation de la ligne 13.
  • Dans l’immédiat, la ville de Gennevilliers exige une nouvelle fois l’amélioration des conditions de transport des usagers de la ligne 13, en engageant les moyens humains..